Deux étudiants du lycée Fabert désignés vainqueurs de la 10e édition du concours SimONU

48h dans la peau d’un diplomate de l’ONU

Fin novembre 2016, Louis Goulaieff et Benjamin Neves, deux élèves de CPGE en ECS se sont envolés le temps d’un weekend à Marseille afin de participer à une simulation de l’ONU sur le thème de l’accès aux soins au sein de l’école de commerce de Kedge. Ce voyage n’aurait dû être qu’une pause pendant cette deuxième année consacrée pour l’essentiel à la préparation des concours et où le temps leur est compté. Finalement ce fut une réelle bouffée d’air frais accompagnée d’un magnifique cadeau.

En effet, de concert avec la délégation de l’Italie, nos deux préparationnaires se prennent très rapidement au jeu et multiplient les négociations avec les autres pays en tentant notamment d’insuffler de nombreuses mesures – certes utopiques – telles que la mise en place de « casques blancs » qui interviendraient dans l’urgence pour prodiguer des soins aux populations dans le besoin (guerres, pandémies, crises, catastrophes naturelles…).

Agir comme un diplomate pendant 48h fut donc enrichissant à de multiples égards les obligeant à valoriser des compétences apprises en prépa comme la communication en public en temps limité et à recourir à d’autres qualités comme la négociation, la prise de décision, l’esprit d’équipe ou le management. C’est ainsi qu’ils ont joué un rôle moteur au sein de la résolution n°2 regroupant majoritairement des pays d’Afrique et d’Europe, en coordonnant la rédaction de cette dernière.

La non adoption de leur résolution (25 votes contre 25, il fallait la majorité pour qu’elle soit adoptée) fut difficile à accepter. Cependant, cette déception s’est rapidement estompée puisqu’ils ont été désignés vainqueurs avec le reste de la délégation italienne de cette 10ème édition de SimONU Marseille, venant ainsi couronner un week-end riche en rebondissements. À la clé: un voyage pour Big Apple, ville de tous les fantasmes et une visite obligée à l’Assemblée générale des Nations Unies.

C’est le coeur léger et des souvenirs pleins la tête qu’ils sont rentrés au Lycée Fabert, devenu le temps d’un week-end la meilleure prépa de France.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Blogger
  • Tumblr
  • LinkedIn
  • RSS
  • Email