Visite du campus de CentraleSupélec par la classe de MPSI1

Le 27 janvier, les élèves de la classe de MPSI 1 ont eu la chance de visiter le campus de Metz de l’école d’ingénieur CentraleSupélec. Après une présentation générale de la formation d’ingénieur généraliste que le cursus propose, nous nous sommes séparés en trois groupes pour visiter les locaux. Cette visite passait par la découverte de certains des travaux de recherche en cours dans l’école.

Simulation informatique de motifs naturels

Le but de cet atelier est d’obtenir une représentation de certains motifs naturels grâce à un programme informatique. On simule ainsi aussi bien les mouvements des bancs de poissons que les rayures d’un zèbre, ou encore certaines réactions chimiques.

Pour illustrer les perturbations extérieures (comme un prédateur par exemple), les ingénieurs ont choisi d’utiliser un détecteur de mouvement de Wii. Quand on passe devant le détecteur, nos mouvements modifient les motifs noirs.

La salle holophonique

Une autre étape de notre visite de l’école fut la présentation de la salle holophonique, où l’on travaille sur le son et son traitement. Nous avons pu assister à une démonstration d’un de ces travaux, qui portait sur la restitution du son et l’immersion à l’écoute.

En étudiant le fonctionnement de notre système auditif et de la propagation des ondes sonores, les étudiants ont conçu un système permettant de « modifier » virtuellement le point d’émission d’une onde sonore, pour faire croire à l’auditeur que le son produit vient d’un endroit choisi au préalable, et ce peu importe d’où on l’écoute. Pour ce faire, il aura fallu placer des enceintes sur chaque mur entourant l’auditeur. Grâce à un traitement numérique des données, chaque enceinte produit ainsi un son de différente intensité pour restituer au mieux le signal sonore, renforçant ainsi l’immersion de l’auditeur.

Les quelques morceaux de musique qui ont été joués ont suffi pour convaincre de l’efficacité de ce système aux applications diverses (on pensera aux salles de concerts, à nos systèmes de home cinéma, …).

La photonique

Nous avons enfin vu une expérience menée par un doctorant. La photonique est un domaine prometteur de la physique. Elle consiste à transmettre l’information par la lumière plutôt que par des moyens matériels.

Le but de l’expérience était de montrer qu’on peut stocker des informations dans un flux lumineux en utilisant la polarisation de la lumière. Impressionnante, cette expérience devait durer deux jours, dans une pièce dont la température devait rester stable.

L’application la plus évidente de la photonique est la fibre optique, déjà utilisée. Cependant, on utilise toujours des moyens matériels pour traiter les informations transmises par la fibre (un processeur par exemple). Utiliser la lumière pour plus de fonctionnalités serait plus rapide, plus efficace (puisque la lumière ne perd pas d’informations) et plus économe en énergie.

Cette visite a été intéressante sur plusieurs plans. Elle nous a bien sûr permis de découvrir les locaux d’une école d’ingénieur, mais aussi le quotidien des élèves. Intégrer une école de très haut niveau comme Centrale peut être impressionnant, mais visiter le campus proche de chez nous, y voir des élèves s’y épanouir à travers leur travail est rassurant : on comprend mieux les applications concrètes de ces études.

Rédaction : Camille Dechavassine, Romain Kremeurt
Photos : Sébastien Mamert

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google
  • RSS
  • Email
  • Print