Voyage de cohésion PC/PC* 2019-2020

Dimanche

Départ prévu à 16h30 place de la comédie. Il fait beau, tout le monde est détendu et impatient de partir. Nous partons avec quelques minutes de retard suite à l’arrivée tardive d’un étudiant, mais rien de grave. Le convoi constitué d’un bus et d’une voiture se met en branle à 16h35.

L’ambiance est au rendez-vous dans le bus. Petite pause dîner 18h30 dans une aire d’autoroute, il pleut mais il y a un abris suffisamment grand et nous restons dans les temps.

Redémarrage à 19h00, pour une arrivée prévue à 21h00. Sauf que les gps ne sont pas connus pour leur don de divination. Et il nous faut, pour arriver à bon port, passer les épreuves suivantes, dignes de Koh-Lanta :

  • tourner à gauche au rond point quand il n’y a pas de rond-point
  • suivre la route fantôme qui va sur la droite
  • passer au télépéage sans badge télépéage
  • réparer un dysfonctionnement électronique en faisant des séries marche avant / marche arrière sur une aire d’autoroute
  • payer le péage sur une borne hors service

Mais nous sommes les plus forts et nous surmontons toutes les épreuves les unes après les autres pour, finalement, arriver vers 21h50 à Pierrefontaine. Seulement avec 50 min de retard. Nous avons battu notre record de l’année dernière avec 1h de retard.

Lundi

7h30-8h00. Petit déjeuner, tout le monde prend ses marques et se réveille doucement.

8h00-12h00. Cours. Pour les PC nous avons 2 heures de maths suivies de 2h de physique. En PC*, c’est le contraire : 2 heures de physique (et une restitution de DS) puis 2h de maths.12h00-14h00. Repas du midi : poisson pané et poëlée de légumes. Simple et bon. Le service n’est pas aussi rapide et efficace qu’à Fabert et cela n’a aucune importance car tout se déroule dans un bon état d’esprit. Quelques-uns profitent de la longue pause méridienne pour travailler. Et ils ont raison !

14h00-16h30. Première série d’activités. Au programme : accrobranche, canoë, randonnée, rappel, spéléologie, VTT. Pour le canoë, nous sommes allés à Villers-le-lac, à environ 40 minutes en voiture de Pierrefontaine. C’est une charmante petite bourgade bordée par le Doubs qui constitue, ici, la frontière avec la Suisse. Un petit tour d’une bonne heure / heure et demi et voilà le groupe de retour. Beaucoup sont mouillés de la tête au pieds et, d’après les témoignages, c’est « plus ou moins » fait exprés. Que signifie ce « plus ou moins » ? Il faut enquêter sur place. Nous verrons ça jeudi.

17h00 19h00. Petit temps de repos avant le repas du soir. Pendant que certains travaillent, d’autres jouent au foot. Nous voyons même des professeurs faire un petit running puis jouer au foot. Rien ne peut les arrêter, sauf peut-être le terrain qui n’est pas tout à fait aux normes. En même temps les équipes sont… mouvantes, mais tant que l’ambiance est là, tout va.

19h00. Repas du soir : quenelles de volaille et choux fleur et ça se passe très bien, nous sommes toujours seuls au réfectoire.

20h00-22h00 voire 23h00. Soirée libre. Enfin presque libre, puisqu’à 20h00, M Rivollier explique les règles du jeu « Can’t stop » qui constitura le support de la conférence d’informatique qu’il tiendra mercredi. Une ou deux parties permettent à tout le monde de se familiariser avec les règles. Ensuite, ceux qui le désirent, retournent dans leurs chambres pour travailler et / ou passer du temps à mieux connaître ses compagnons de chambrée. D’autres restent jusqu’à près de 23h00 pour expérimenter concrètement la proportion stratégie / hasard dans des situation de type « résolutions-problèmes » ludiques.

23h00. Tout le monde dort. Enfin, tout le monde est dans sa chambre, c’est déjà ça.

Mardi

7h15-8h00. Le petit déjeuner commence plus tôt, ce qui permet à tout le monde de pouvoir passer sans trop être pressé. Le soleil se lève doucement sur la campagne, il n’y a que peu de nuages et cela nous offre une vue magnifique.

8h00-12h00. Cours. Pour les PC : 2h de chimie (avec une petite interro de cours) puis 2h de maths et pour les PC*, 2h de maths suivies de 2h de physique.

12h00-14h00. Repas du midi. Au menu, une tradition (presque) locale : la choucroute alsacienne. Puis, après le café, nombreux sont ceux qui font travailler une petite heure.

14h00-17h00. Les activités du jour sont : accrobranche, canoë, équitation, escalade, rappel et tir à l’arc. Au tir à l’arc, nous apprenons à reconnaître notre oeil directeur, à bander un arc puis, quand même, à décocher une flèche. Les cibles sont à 10m ce qui facilite notablement l’exercice. Certain.e.s se découvrent même un « don » pour le tir à l’arc ! L’ambiance est très conviviale et détendue, ce qui est facilité par le beau temps toujours présent. Ce n’est que vers 17h00 que les nuages s’accumulent sans repartir. À un moment nous avons même de la cendre qui nous tombe dessus mais rien à voir avec l’accident de Rouen, c’est très certainement un feu de champ pas très loin.

17h00-19h00. Petit temps libre usuel. Les nuages s’accumulent et ce qui devait arriver, arriva : la pluie s’est invitée sur Pierrefontaine. Ceux partis faire un running essaient de passer à travers les gouttes alors que les joueurs de foot se replient en salle de travail.

19h00-20h00. Repas du soir. Au menu, gratin de pâtes. Le plus intéressant n’est pas ce qu’il y a dans l’assiette, fort bon au demeurant, mais la réaction d’un groupe d’étudiant à l’appel au rab. L’image la plus ressemblante est « troupeau de bovin ». La cuisinière ne s’attendait certainement pas à devoir servir autant de personnes en même temps.

20h00-minuit. Soirée un peu plus libre que lundi. Nous trouvons toujours les deux groupes usuels : ceux qui travaillent dans la salle de travail, ceux qui se sont rassemblés dans le réfectoire pour une soirée jeux de société. Mais, en plus, ce soir, nous avons le droit à un 3e groupe : ceux qui regardent Tottenham-Bayern à la télé. C’est la ligue des champions et certains ne rigolent pas avec ça. Pour la petite histoire, le score fut de 2-7…

Mercredi

7h15-8h00. petit déjeuner. Le temps est clairement plus maussade que ce que nous avons connu jusque là. Il a même plu toute la nuit. Beaucoup plu. Beaucoup, beaucoup plu. Espérons que cela se calme un peu cet après midi.

8h00-12h00. Les cours continuent. C’est 2h de physique puis 2h de maths en PC et 4h de physique en PC* avec une petite interrogation de cours et la présentation d’une résolution problème dont le sujet traite du label « éco-reponsable » des destroyers impériaux de Star Wars.

12h00-14h00. Repas avec au menu boeuf bourguignon. Et une glace au dessert. Aucune surprise : comme hier, la cuisinière n’a pas le temps de comprendre ce qu’il se passe. À peine sort-elle de la réserve avec un bac contenant les glaces qu’elle voit fondre sur elle un troupeau d’étudiants. Et plus gros que celui d’hier soir en plus ! Comme des collégiens. « Comme » ? Non, pas tout à fait car un groupe de collégiens de Vesoul est arrivé ce matin et quand la cuisinière leurs a proposé les glaces, ils sont restés sagement à leur place. Eux.

14h00-17h00. Au vu de la météo, l’activité « escalade » est annulée pour cause de dangerosité. Les étudiants du groupe concernés sont invités à se transférer dans d’autres groupes (rappel, accrobranche ou autre).

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google
  • RSS
  • Email
  • Print