Filière économique

Après un bac S …

Le Lycée FABERT est le seul établissement de Moselle à assurer la préparation à l’option scientifique des concours d’entrée dans les Grandes Ecoles de Commerce et de Gestion. La classe préparatoire ECS s’adresse à tous les titulaires du BAC S (spécialité mathématiques, physique-chimie ou SVT). La motivation, le goût de l’effort, un travail régulier et la curiosité sont autant d’atouts pour réussir.

Un niveau solide est requis en mathématiques, ainsi que dans toutes les disciplines littéraires.

Notre préparation repose sur un entraînement régulier à l’écrit et à l’oral

    • Des devoirs sur table chaque semaine et deux simulations de concours blanc pour chacune des deux années
    • Des entraînements à l’oral réguliers dans toutes les disciplines
    • Des entretiens effectués en 1ère et 2ème année avec la participation de personnes de la société civile et d’anciens étudiants de Fabert
    • Une évaluation régulière des points forts de chacun dans le cadre de la préparation des concours
    • Un contact avec les étudiants des promotions antérieures qui ont intégré les Écoles
    • Un système de tutorat permettant un suivi personnalisé des étudiants

Consulter les volumes horaires des différentes disciplines enseignées en filière ECS ici   Horaires des cours en PDF.

Et maintenant, un petit aperçu des différentes disciplines enseignées dans la filière ECS …

Première année

Le programme de culture générale est traité à la fois par un professeur de lettres et de philosophie. Sa finalité est de former l'esprit à une réflexion autonome et éclairée, par la lecture ample et directe des grands textes et de préparer les étudiants aux exercices des concours : résumé, synthèse de texte pour le français et dissertation pour la philosophie.

 Exemples de thèmes traités en première année :
    • L'héritage de la pensée grecque et latine.
    • Les étapes de la constitution des sciences exactes et des sciences de l'homme.
    • L'essor technologique, l'idée de progrès.
    • La société, le droit et l'Etat moderne.
    • Quelques grands courants artistiques et esthétiques depuis la Renaissance.
Deuxième année En deuxième année l'étude d'un thème, renouvelé chaque année constitue le programme. Exemples : la justice (2005), la science (2006), l'action(2007), la beauté (2008), la vie (2009), l'imagination (2010)
Les mathématiques exigent un bon niveau de terminale S. Une réelle aisance en mathématiques permet la réussite des concours les plus difficiles.
Pour les 2 langues vivantes, trois recommandations sont fondamentales :
  • Maîtriser les bases grammaticales.
  • Lire des revues et ouvrages, écouter la radio dans la langue.
  • Effectuer un ou plusieurs séjours à l'étranger.

Comprendre les ressorts du monde actuel, savoir analyser les évènements de l'actualité économique et politique sont les enjeux de l'enseignement. Le jeu des différents acteurs géopolitiques est le fil conducteur de ces deux années.

En première année sont étudiés les évolutions du monde de la fin du XIXème siècle jusqu'à la mondialisation actuelle.

En seconde année les différentes puissances et continents sont analysés plus en détail. Une bonne connaissance des programmes d'histoire et de géographie des classes de première et de terminale est absolument indispensable.

L'enseignement d'économie a pour objet d'initier les étudiants aux principaux éléments de l'analyse économique.

En première année, Microéconomie et Comptabilité nationale. En deuxième année, Macroéconomie.

Préparer des concours … et choisir son école de commerce.

Quel prestige pour quelle école ?

L’Ecole rêvée n’est pas toujours l’Ecole à intégrer… à tout prix !

Le prestige des écoles est lié à la qualité de la formation dispensée, à la difficulté de leur accès et… au poids de l’histoire. En tout cas une chose est sûre, il n’y a pas de mauvaise école : toutes offrent actuellement à l’issue de leur cursus, un accès rapide et performant à l’emploi. Certes, les « parisiennes » qui regroupent HEC, l’ESSEC, l’ESCP-EAP, l’EM LYON et l’EDHEC sont les plus recherchées, mais les écoles dites de province ont su rénover leurs enseignements et rivaliser d’imagination pour attirer de très bons étudiants également.

Toutes offrent maintenant des possibilités d’études à l’étranger, parfois même des doubles diplômes. Aussi, les classements qui paraissent régulièrement dans la presse spécialisée doivent être considérés avec de grandes réserves. Les renseignements les plus éclairés sont à rechercher auprès des professeurs et de l’encadrement du lycée qui sont réellement en contact avec les écoles (participations aux jurys, visites régulières des campus, contacts avec les « anciens »…).

Le lycée Fabert organise chaque année un forum des Grandes Ecoles de Management qui regroupe régulièrement les écoles les plus cotées de l’hexagone puisque tout aussi régulièrement, il y intègre ses étudiants.

Les parisiennes
  • HEC : Ecole des Hautes Etudes Commerciales à JOUY-EN-JOSAS
  • ESSEC : Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales à CERGY-PONTOISE
  • ESCP EAP : Ecole Supérieure de Commerce de PARIS
  • EML : Ecole de Management de LYON
  • EDHEC : Ecole des Hautes Etudes Commerciales du Nord à LILLE et NICE
Les challengers
  • AUDENCIA : Nantes
  • ESC : Toulouse
Les Ecricomes
  • ESC ROUEN : Ecole Supérieure de Commerce de ROUEN
  • ESC REIMS : Ecole Supérieure de Commerce de REIMS
  • EUROMED Marseille
  • BEM : Bordeaux Ecole de Management
  • ICN : Institut Commercial de NANCY (Statut universitaire)
  • ESCEM Tours-Poitier
Les ESC de province
SKEMA LILLE NICE, TELECOM EM, EM STRASBOURG, RENNES, DIJON, MONTPELLIER, CLERMONT-FERRAND, BRETAGNE-BREST, INSEEC, TROYES, EM NORMANDIE, …


  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Blogger
  • Tumblr
  • LinkedIn
  • RSS
  • Email