Dépasser ses limites

 

Après avoir obtenu mon bac S-SI, je ne savais pas encore ce que je voulais faire et étant partante pour faire de longues études, j’ai décidé de faire une CPGE, encouragée par mes professeurs du lycée. Cela me laissait une grande possibilité de cursus par la suite et deux ans pour réfléchir à ce qui me plairait. J’ai choisi le Lycée Fabert qui était le plus proche de chez mes parents et parce que je m’y étais sentie à l’aise lors des portes ouvertes.

Ayant un plus grand attrait pour la physique-chimie, c’est tout naturellement que j’ai choisi la PCSI. En deuxième année, j’ai choisi la filière PSI, préférant les sciences de l’ingénieur à la chimie. Le niveau de travail requis est très différent de celui du lycée, il faut apprendre à travailler différemment et de manière plus précise. Le lycée Fabert offre de bonnes conditions de travail et il n’y a pas vraiment d’esprit de compétition comme on peut l’entendre parfois.

" La prépa m'a appris une certaine rigueur de travail, mais aussi à dépasser mes limites ; j'y ai également fait de très belles rencontres. Être interne a été un réel plus pour moi, je n'avais à me soucier que des cours et nous pouvions nous soutenir et nous entraider dans les moments difficiles. "

Aurélie NIZET

Grenoble INP - Pagora

C’est une expérience que je ne regrette pas, même si cela n’a pas été facile tous les jours et si c’était à refaire, je ferais les mêmes choix. Aujourd’hui, je suis très heureuse d’avoir relevé le défi et je peux m’épanouir dans mon école.

Aurélie NIZET a intégré Grenoble INP – Pagora en 2019

Télécharger en PDF


  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google
  • RSS
  • Email
  • Print