Deux ans de travail

 

La prépa, oui, c’est dur. Il faut beaucoup de travail, tout va très vite.

 Mais c’est aussi le moment ou j’en ai le plus appris en sciences. J’ai appris à faire des mathématiquess, à raisonner de façon claire, à modéliser les lois physiques en sachant ce qui est négligeable et ce qui ne l’est pas. J’ai fait de la chimie, de l’électromagnétisme, de la dynamique des fluides, des domaines que je n’aurais jamais abordés autrement.

Depuis, en école d’ingénieur, j’ai appris d’autres choses : construire et soutenir un projet, rédiger un document scientifique… Je me suis spécialisée dans un domaine, la robotique, mais je dois parfois faire une modélisation, une approximation, comprendre une instabilité mathématique… et j’utilise ce que j’ai appris en prépa.

J’ai étudié un an en Suisse et j’ai vu clairement la différence de rigueur scientifique et de facilité de raisonnement entre les français ayant fait une prépa et les autres étudiants.

" Je pense que pour aller en prépa, il faut aimer les sciences et être prêt à travailler dur pendant 2 ans. Le résultat est un diplôme d’ingénieur, et donc une embauche puis un bon salaire, quasi assurés dès qu’on a passé l’étape des concours. "

Manon PICARD

Ecole Polytechnique (X)

Manon PICARD a intégré l’école Polytechnique (X) en 2006

Télécharger en PDF


  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google
  • RSS
  • Email
  • Print