Être plus performant

 

Après une terminale S, je savais que je voulais devenir ingénieur. N’ayant jamais été très travailleur, je craignais la prépa car je ne pensais pas pouvoir assumer la charge de travail nécessaire. J’ai donc postulé en priorité pour des écoles d’ingénieurs à prépa intégrée en gardant toutefois la CPGE dans la liste de mes voeux. L’algorithme d’APB m’a finalement affecté en PCSI au lycée Fabert !

Le début de la première année a été difficile, et je me suis retrouvé en difficulté en mathématiques notamment. Néanmoins, à ma grande surprise, l’ambiance était vraiment sympa, il n’y avait pas du tout d’esprit de compétition entre étudiants et les professeurs étaient vraiment bienveillants à notre égard.  Pour tout dire, rien à voir avec les clichés qu’on a de la prépa ! En fin de première année, je me suis naturellement orienté vers la classe de PSI* de Fabert.

" J’ai trouvé la deuxième année plus simple. Malgré le fait qu’il y ait plus de travail à fournir et que l’échéance des concours approche à grand pas, j’avais appris à m’organiser et à travailler efficacement, j’étais donc beaucoup plus performant. "

Elian BERNARD

Centrale Lille

Les professeurs de PSI*, bien qu’exigeants, étaient toujours à l’écoute et la bonne ambiance entre élèves a rendu cette deuxième année plutôt agréable. Là encore, malgré les concours, il n’y a jamais eu de mauvais esprit, tout le monde était toujours disponible pour aider ses camarades.

Maintenant que j’ai intégré l’Ecole Centrale de Lille, je ne regrette vraiment pas le temps passé au lycée Fabert, même si c’était parfois difficile. J’y ai appris beaucoup, que ce soit dans les domaines scientifiques ou autres et j’ai aujourd’hui la sensation et la satisfaction d’avoir réussi une épreuve que je pensais insurmontable en terminale.

Elian BERNARD a intégré CENTRALE Lille en 2017


Télécharger en PDF


  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google
  • RSS
  • Email
  • Print