Les concours arrivent vite !

 














Les classes préparatoires restent une voie d’excellence pour intégrer une grande école d’ingénieurs. La compétition pour intégrer l’une de ces écoles reste forte et le choix du lycée pour faire sa classe prépa est une des étapes pour mettre toutes les chances de son côté. Le Lycée Fabert de Metz jouit d’une bonne réputation régionale depuis longtemps et la qualité de l’enseignement le confirme. La préparation aux concours y est excellente pour qui veut intégrer une école de rang A.

" Il n’en reste pas moins que le facteur de réussite primordial est le travail de l’étudiant. "

David MAILLARD

Ecole Nationale Supérieure des Art et Métiers (ENSAM)

La richesse et le niveau de l’enseignement font que la charge de travail est très importante, et peut parfois s’avérer décourageante si l’on ne s’y est pas préparé. L’intensité du travail appelle à revoir ses méthodes de travail et son sens de l’organisation.

Même si 2 années de classes préparatoires peuvent paraître longues a priori, les concours arrivent étonnamment vite. D’un point de vue personnel la classe préparatoire reste l’élément fondateur de ma carrière d’ingénieur. J’ai choisi de préparer et d’intégrer l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers, et les acquis de prépa sont un appui parfait à la formation axée « métier » des écoles d’ingénieurs.

J’ai terminé ma formation d’ingénieur par une formation double diplômante en Angleterre où je réside et travaille actuellement. J’ai occupé un poste d’ingénieur contrôle systèmes en après traitement Diesel chez Ford Motor Co. pendant plus de deux ans et demi, où ma mission était la mise au point et le déploiement des systèmes de régénération des filtres à particules équipant les moteurs Diesel EuroV.

J’ai pu voir que ma capacité de travail est généralement bien supérieure à celle de mes collègues et l’appréhension des problèmes nouveaux m’est généralement plus aisée, tant les acquis de classe prépa recouvrent l’apprentissage du contrôle, de la mécanique, mécanique des fluides, etc… En Janvier 2011 je commencerai un nouvel emploi pour le compte de Jaguar Cars – toujours au Royaume Uni – ou j’occuperai un poste d’ingénieur diagnostiques.

David MAILLARD a intégré l’ENSAM en 2005

Télécharger en PDF


  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Blogger
  • Tumblr
  • LinkedIn
  • RSS
  • Email