Un challenge stimulant

 

Télévision, presse, bouche à oreille : tous les moyens sont bons pour véhiculer des images extrêmes de la classe préparatoire. Un peu d’élitisme par-ci, un peu de mise sous pression par-là, c’est à celui qui renverra la vision la plus infernale et arrogante de ce « système d’excellence » que reviendront les louanges. Seulement voilà, le message que ces médias transmettent ne retranscrit pas à mon sens la réalité des CPGE.

Mon Bac Scientifique en poche en 2011, j’ai décidé de suivre la filière ECS (Economique et Commerciale voie Scientifique) au Lycée Fabert, et au bout de 2 ans de travail constant et acharné, j’ai eu la chance de décrocher en juillet 2013 ma place pour EMLyon Business School, l’une des meilleures écoles de commerce de France.

Les quelques mois passés en dehors du système m’ont permis de prendre de la hauteur sur cette expérience, et je tiens à être clair et franc : pour réussir, il faut de l’organisation, de la témérité et ne pas avoir peur de retrousser ses manches. Il y a du pain sur la planche ! Cependant, pour moi, dégager des horaires de repos et de détente est possible, et essentiel.

Je ne suis jamais tombé dans le cliché du préparationnaire qui « sacrifie entièrement sa vie sociale » et « vit dans un climat de compétition insoutenable ».

" Au contraire, je garde de très bons souvenirs de ces deux années très intenses et riches qui, disons-le, en valaient vraiment la peine. Tout n’y est pas rose, mais il ne tient qu’à vous de prendre les choses positivement et de faire de la prépa un challenge stimulant et épanouissant. "

Théo KOPF

EM LYON

Je suis très heureux d’avoir choisi la prépa du lycée Fabert. Ici, tous les préjugés sont bien vite balayés : les professeurs sont à l’écoute, certes exigeants, mais bienveillants, et l’ambiance de classe y est très conviviale et agréable à vivre.

Relativisez les statistiques et les classements, et gardez en mémoire qu’il n’y a pas de formation miracle : c’est avant tout vous, les élèves, qui vivez la prépa, passez les concours et créez l’exploit.

Théo KOPF a intégré l’EM LYON en 2013

Télécharger en PDF


  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google
  • RSS
  • Email
  • Print