Atteindre ses objectifs

 

Ne sachant que faire après mon baccalauréat scientifique et étant très intéressée par les sciences, j’ai  décidé de m’orienter vers une classe préparatoire au lycée Fabert. La prépa était pour moi la voie rêvée pour disposer de deux ans supplémentaires afin d’acquérir des bases scientifiques solides et mieux cerner mes préférences. Au vu de mon profil plutôt équilibré entre les maths et la physique, j’ai opté pour la filière PCSI/PC* qui m’a effectivement très bien convenu.

J’ai toujours été une élève sérieuse et organisée, mais en arrivant en prépa, je redoutais tout de même la charge de travail considérable que je pourrais avoir. Cette voie exige en effet un investissement personnel conséquent et un rythme de vie parfois éprouvant.

Cependant, il est tout à fait possible de s’épanouir et d’atteindre ses objectifs ; pour cela, il est nécessaire de trouver son rythme et d’apprendre à se connaître pour pouvoir travailler le plus efficacement et le plus sereinement possible. Par ailleurs, rien ne sert de faire des nuits blanches ou de sauter des repas pour des révisions de dernière minute, les connaissances et les méthodes s’acquièrent sur le long terme.

" Se montrer régulier au cours de ces deux années permet principalement d’acquérir des capacités de réflexion et des méthodes de travail qui nous seront utiles par la suite, bien au-delà des connaissances scientifiques. "

Emma WAECHTER

CentraleSupélec

S’il est parfois difficile au départ de bien gérer son temps, ses loisirs et ses révisions, les professeurs sont toujours disponibles et à l’écoute. Je ne les remercierai jamais assez pour leur investissement, leur suivi et leurs conseils. Leur soutien, ainsi que celui des autres élèves, m’a permis de rester motivée tout au long de ces deux années, de croire en mes capacités et de ne jamais baisser les bras. Il règne un véritable esprit d’entraide et de solidarité entre les élèves, que ce soit dans les moments de réussite ou de difficulté, qui permet de se tirer mutuellement vers le haut et de progresser tous ensemble.

Après mon intégration, je garde un excellent souvenir de ces deux années passées à Fabert, qui m’ont beaucoup appris tant sur le plan scientifique qu’humain. L’investissement personnel conséquent exigé par la prépa permet non seulement de mieux se connaître, mais également de nouer des liens forts avec les étudiants qui partagent notre quotidien. J’ai aujourd’hui la satisfaction d’avoir franchi cette étape et je ne regrette pour rien au monde de m’être engagée dans cette voie extrêmement stimulante.

Emma WAECHTER a intégré CentraleSupélec en 2018

Télécharger en PDF


  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google
  • RSS
  • Email
  • Print