Choisir par envie

 

Comme un bon nombre d’élèves, j’ai été très hésitant quant à la suite de mon cursus durant l’année de terminale.

Très attiré par les sciences en général et par le métier d’ingénieur, j’ai finalement choisi les classes préparatoires, qui donnent accès autant à une formation de qualité qu’à de grandes écoles reconnues.

J’ai naturellement choisi le lycée Fabert pour sa proximité avec mon domicile : avoir été proche de chez moi est quelque chose qui m’a beaucoup aidé. Bien sûr, les choix de la filière, des langues et options ont été difficiles bien que finalement, ils ne sont pas des plus primordiaux:

" toutes les formations proposées sont à même de mener à des grandes écoles et il faut choisir selon ses envies. "

Allan ALLART

ISAE_Supaero

En entrant en première année, je m’attendais à voir se vérifier les idées reçues et a priori concernant « l’esprit concours » et « l’ambiance de compétition » des classes préparatoires, mais il n’en fut rien. Au contraire, j’ai passé à Fabert deux années dans une ambiance très agréable et axée sur l’entraide, tant dans un sens que dans l’autre, ce qui m’a beaucoup aidé à progresser. Cela m’a également permis de me lier d’une forte amitié avec certaines personnes, et ce sont cette ambiance et ces amis qui ont rendu mon passage en prépa bien plus agréable et intéressant qu’une simple « compétition ».

Bien sûr, ces deux années ont été parsemées de haut et de bas, notamment à cause de la charge de travail bien plus importante qu’au lycée, mais il ne faut pas oublier qu’à tout moment, les enseignants sont là pour aider, et ce d’une manière très pédagogue et efficace. Je n’aurais pas pu espérer meilleure formation qu’au sein de ce lycée, et ceci grâce à un ensemble de professeurs très compétents et à l’écoute.

J’ai intégré l’ISAE-SUPAERO, à Toulouse, qui était l’école que je visais depuis mon entrée en prépa. La prépa a été une grande étape pour arriver jusqu’ici, mais je ne la regrette absolument pas, et serais prêt à refaire ce même choix, dans le même établissement. C’est une période durant laquelle on apprend à se dépasser, à se connaître, et dont la finalité est des plus satisfaisantes.

Allan ALLART a intégré ISAE-Supaero en 2017


Télécharger en PDF


  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google
  • RSS
  • Email
  • Print