Le soutien des enseignants

 

J’ai été élève au lycée Fabert de la seconde à la terminale et  mes professeurs m’ont toujours conseillé de poursuivre mes études en classes préparatoires. Cette formation, en plus d’être valorisante, est un véritable tremplin vers les études supérieures et c’est en même temps une période de réflexion supplémentaire quant à sa vie professionnelle.

" Situé dans un cadre chaleureux et exceptionnel, sur les bords de la Moselle, dans des bâtiments anciens et remplis d’histoire, le lycée Fabert a tout pour favoriser l’émulation intellectuelle. "

Ludovic BARBIER

Mines Saint-Etienne

Intéressé aussi bien par l’aéronautique que par l’informatique, on m’a conseillé la filière MPSI qui propose, au choix, une spécialité informatique ou une spécialité sciences industrielles. N’ayant pas d’idées bien définies sur la suite de mon parcours, j’ai choisi l’option sciences industrielles qui me permettait d’intégrer aussi bien la filière MP que la filière PSI en seconde année.

Finalement, je me suis orienté vers la PSI* sur les conseils de mes professeurs de première année, toujours à l’écoute des envies et besoins des élèves. C’est, je trouve, la formation la plus complète puisqu’on y étudie l’informatique, les sciences de l’ingénieur, les mathématiques, la physique-chimie, etc.

L’ambiance de travail agréable, le soutien des enseignants et le suivi méthodique de chaque élève m’ont permis d’atteindre sereinement les concours des Grandes Ecoles. Contrairement à ce que l’on peut penser, aux moments des épreuves, il y a une véritable solidarité entre les élèves, solidarité qui pousse tout le monde vers le haut.

C’est ainsi que j’ai pu intégrer l’école des Mines de Saint-Etienne, dans le cycle ISMIN (Ingénieur Spécialité Microélectronique et Informatique) sur le magnifique et très récent campus George Charpak Provence.

Au-delà des connaissances scientifiques, ce sont  les méthodes de travail et l’assiduité développées en classes préparatoires  qui me permettent de mener à bien les projets auxquels je dois faire face dans ce nouveau cycle d’études.

Ludovic BARBIER a intégré les Mines Saint-Etienne en 2017


Télécharger en PDF


  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google
  • RSS
  • Email
  • Print