Mise en confiance

 

En terminale S, je savais que je voulais marcher dans les pas de mon frère et faire une classe prépa ECS, d’autant plus que les maths étaient mon point fort. Ces deux ans à Fabert ont été intenses mais ont porté leurs fruits car j’ai intégré l’EM Lyon après les concours.

La classe prépa c’est avant tout du travail, mais aussi une bonne ambiance de classe, des rencontres et un moyen de se challenger. La relation entre élèves et professeurs est une relation proche, ces derniers sont à l’écoute et on y est très encadré.  C’est ce qui m’a plu durant ces deux ans, car je trouve ça stimulant et rassurant à la fois.

Au-delà de ce cadre de mise en confiance, la prépa apporte avant tout des méthodes de travail. On devient naturellement rigoureux, organisé et plus efficace, ce qui est évidemment un plus pour le futur.

" J’ai appris énormément de choses en ECS, que ce soit en culture générale ou sur moi-même et mes capacités, mais aussi mes limites. "

Amaury LENTENGRE

EM Lyon

Les mauvaises notes et les difficultés sont normales et constituent même un passage obligé, mais il ne faut pas se formaliser. Ce n’est pas évident tous les jours, il y a des périodes de stress et de doute, mais si c’était à refaire je n’hésiterais pas une seconde, car être fier de soi, ça n’a pas de prix.

Amaury LENTENGRE a intégré l’EM Lyon en 2018

Télécharger en PDF


  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google
  • RSS
  • Email
  • Print