Un choix judicieux

 

Après trois années passées dans l’enseignement secondaire au lycée Fabert, j’ai décidé d’y poursuivre ma scolarité en classes préparatoires. La décision d’intégrer ce système en général, et la filière MP en particulier, était en ce qui me concerne assez naturelle, étant donné mon goût pour les sciences, notamment les mathématiques.

Le choix du lycée Fabert m’est apparu le plus judicieux, et ceci pour plusieurs raisons :

    • la volonté de ne pas conjuguer la rupture avec le milieu familial à l’entrée dans ce cycle d’études réputé difficile
    • l’assurance de bénéficier d’un enseignement de qualité
    • la garantie d’une pression moindre au regard des classes préparatoires parisiennes les plus réputées

Au cours de ces deux années, j’ai bien sûr beaucoup travaillé, mais pour autant, cette charge de travail ne m’a pas rendu malheureux, compte tenu de l’intérêt que j’avais pour les matières que j’étudiais. Malgré des moments désagréables (veilles de DS, stress précédant certaines colles…), et la pression croissante à mesure que les concours approchaient, je ne garde pas un mauvais souvenir de cette période.

Par ailleurs, l’ambiance générale de la classe au cours de ces deux années était vraiment bonne, notamment en spé : pas de concurrence malsaine, mise à disposition des 3/2 du cours de physique par les 5/2, échange d’exercices de colles entre élèves…

" Quant à l'enseignement, je l'ai trouvé excellent, d'autant plus que les professeurs ont fait preuve d'une grande adaptabilité. "

Martin LEGUIL

Ecole Polytechnique (X)

Compte tenu des particularités de chaque concours, et du fait que les personnes de ma classe présentaient présentaient des écoles assez différentes, les enseignants de deuxième année nous ont souvent proposé deux sujets lors des DS, voire pour les DM.

Martin LEGUIL a intégré l’école Polytechnique (X) en 2009

Télécharger en PDF


  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google
  • RSS
  • Email
  • Print