Apprendre à s’organiser

 

Après ma terminale S, je ne savais pas vraiment vers où me diriger : j’hésitais entre école d’ingénieur ou de commerce, postbac ou non postbac. Mes bons résultats en sciences m’ont amené un peu par hasard en classe préparatoire au lycée Fabert.

En première année, j’ai choisi la PCSI car elle présente un côté plus pratique et expérimental que les autres filières. Je m’y attendais :  la différence est flagrante avec le lycée, que ce soit au niveau de la difficulté des cours, de la vitesse et du travail qui nous est demandé. Les premiers mois en prépa sont très importants, il ne faut surtout pas lâcher !

Heureusement les professeurs sont là pour nous aider à suivre le rythme et cherchent toujours à nous conseiller, que ce soit en colle ou en DS. De plus, être à l’internat m’a permis de travailler plus efficacement en étant entouré de personnes avec lesquelles  je pouvais facilement échanger sur les cours, les devoirs.

" J’ai aimé la physique et les sciences de l’ingénieur en première année, j’ai donc décidé de rentrer en PSI* l’année suivante. Je n’ai pas été déçu, j’ai trouvé les cours plus intéressants et plus concrets. "

Maxime ZAGO

CentraleSupélec

L’année a été plus courte, plus intense et même si le fossé avec la première année n’est pas aussi énorme qu’avec le lycée, il a fallu apprendre à s’organiser pour aborder les concours dans de bonnes conditions. Si j’avais un conseil à donner, je dirais qu’il faut mettre toutes les chances de son côté et ne pas se sous-estimer, car les concours réservent toujours des surprises.

Je ne regrette absolument pas ces deux années passées à Fabert car j’y ai rencontré des personnes avec qui j’ai noué des liens solides, j’ai acquis un bon bagage scientifique et j’ai appris à travailler efficacement et à m’organiser. J’ai finalement intégré l’école que je visais : CentraleSupélec.

Maxime ZAGO a intégré CentraleSupélec en 2018

Télécharger en PDF


  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google
  • RSS
  • Email
  • Print