L’envie d’apprendre

 

Depuis le lycée, je suis passionné par les mathématiques et la physique. Suite à ma terminale S Sciences de l’ingénieur, je n’avais pas une idée nette du métier que je voulais exercer plus tard. C’est pourquoi, la formation généraliste prodiguée par les CPGE du lycée Fabert s’est imposée comme une évidence. Mon goût pour l’abstraction dans les maths et la physique m’a amené à choisir la filière MPSI.

Dès ma première année, j’ai senti la différence entre le lycée et la prépa : charge de travail accrue, rythme d’apprentissage plus intense… J’ai très rapidement adopté un nouveau rythme de travail pour répondre aux attentes de la prépa. J’ai réussi notamment à m’adapter grâce à mes professeurs toujours présents lorsque j’en avais besoin et grâce à la solidarité de mes camarades taupins. Ainsi, j’ai intégré la MP* pour ma deuxième année.

Cependant, cette deuxième année a été plus difficile à vivre. Je me suis mis une trop grande pression pour aborder les concours ce qui a un peu nui à mes performances pendant cette année malgré mon organisation et mon sérieux. Néanmoins, mes professeurs m’ont toujours soutenu et grâce à un travail régulier et ma persévérance, j’ai finalement intégré CentraleSupélec.

En effet, les concours sont un marathon dont les vainqueurs sont les plus endurants et ceux qui n’abandonnent pas. Il faut affronter chaque épreuve, en faisant du mieux que l’on peut et savoir se relever de ses éventuels échecs pour enchaîner l’épreuve suivante.

" Le plus important est de toujours y croire ! "

Nicolas NOBLOT

CentraleSupélec

Je conserve un excellent souvenir de mes années de préparation au lycée Fabert qui resteront à jamais gravées dans ma mémoire. Les professeurs y prodiguent un enseignement d’une qualité rare qui permet à quiconque a l’ambition et l’envie de travailler d’intégrer les meilleures écoles d’ingénieur de France. Ils sont toujours à l’écoute, se rendent disponibles pour les élèves et les poussent à donner le meilleur d’eux-mêmes.

Même si la charge de travail qu’impose la prépa peut paraître un sacrifice au détriment des loisirs, le jeu en vaut la chandelle. C’est une expérience de vie unique qui permet de rencontrer des gens formidables et d’acquérir des connaissances solides pour poursuivre dans les études supérieures. Si vous avez l’envie d’apprendre et la motivation, alors tentez l’expérience !

Nicolas NOBLOT a intégré CentraleSupélec en 2019

Télécharger en PDF


  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google
  • RSS
  • Email
  • Print