Miser sur l’originalité

 

Choisir la prépa ECS n’a pas été une évidence pour moi en pleine année de terminale au lycée Charles Jully (Saint-Avold). Alors que je m’intéressais sans grand entrain aux prépas scientifiques et que je lorgnais avidement sur les écoles de commerce post-bac, c’est finalement la richesse et la diversité du programme d’ECS qui m’ont attiré.

Si le changement de rythme fut assez soudain en terme de travail à fournir, j’ai pu évoluer dans une ambiance agréable et conviviale, loin des lieux communs de compétition acharnée et nocive.
Cependant, il a fallu très vite gagner en autonomie, en organisation et en maturité dans son travail personnel. Car si la prépa a ceci de particulier que les professeurs sont constamment disponibles et nous servent de vrai fil d’ariane, il a été pour moi nécessaire de développer des méthodes personnelles.

" Je conseillerais ainsi aux futurs élèves de ne pas céder aux sophismes de méthodes miracles : croyez en votre originalité, et celle-ci passe également par votre manière de travailler !. "

Baptiste LOSSON

HEC

J’invite également les préparationnaires à ne pas oublier leur objectif en gardant un esprit combatif, car l’aspect psychologique est capital pendant ce marathon de deux ans !
Enfin j’aimerais attirer leur attention sur le rôle important qu’aura eu le sport pendant ma prépa, véritable adjuvant à la concentration. Ces précieux moments de relâchement sont tout-à-fait compatibles avec une prépa efficace, à l’unique condition d’avoir une organisation tout aussi efficace !

Baptiste LOSSON a intégré HEC en 2015

Télécharger en PDF


  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Blogger
  • Tumblr
  • LinkedIn
  • RSS
  • Email