Une orientation généraliste

 

Au cours de mon année de Terminale « S », je n’avais pas encore d’idée précise de la spécialité vers laquelle je souhaitais m’orienter. Guidé par mon goût des mathématiques et des sciences physiques, j’ai choisi la classe préparatoire qui par son caractère généraliste m’a paru la plus adaptée.

En seconde année, la filière PSI m’a semblé en adéquation avec mes goûts, car on y étudiait notamment des systèmes complexes en physiques et en sciences de l’ingénieur. Aujourd’hui je ne regrette pas ce choix car il m’a permis de m’orienter vers les écoles qui me correspondent le mieux et d’intégrer l’une d’entre elles : INP Phelma à GRENOBLE.

" Les professeurs sont toujours disponibles pour répondre aux questions de chacun pendant et entre les cours. "

Guillaume GROSSE

INP PHELMA - Grenoble

Bien que le travail demandé par les professeurs paraisse dans un premier temps important, la prépa permet aux étudiants de trouver des méthodes de travail afin d’être plus efficace. La bonne ambiance entre étudiants que j’ai constatée à Fabert favorise l’entraide.

Durant ma seconde année en PSI*, les professeurs permettaient aux étudiants de s’entrainer sur les sujets de concours qu’ils souhaitaient préparer, ce qui permet à chacun de progresser en vue d’intégrer une des écoles de son choix. Même si l’exercice des colles est compliqué à réaliser, les différents professeurs que l’on rencontre nous aident à comprendre les points de cours délicats. Ces préparations aux oraux permettent également de se mettre dans la situation des concours et d’acquérir une aisance à l’oral en toute circonstance.

Même si ces deux dernières années n’ont pas toujours été simples, je ne regrette pas mon choix car les cursus que l’on peut intégrer par la suite sont à la hauteur de l’effort fourni.

Guillaume GROSSE a intégré INP PHELMA en 2016

Télécharger en PDF


  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google
  • RSS
  • Email
  • Print